Arbres sans racines envahissantes : voici 10 espèces aux systèmes racinaires faibles

Choisir le bon arbre pour votre jardin est essentiel non seulement pour l’esthétique, mais aussi pour éviter les problèmes potentiels liés aux dommages causés par des racines envahissantes. Un choix inadéquat peut en effet entraîner des problèmes coûteux affectant la structure de votre maison et d’autres infrastructures (j’en ai moi même fait les frais !). J’aborderais dans cet article l’importance de se renseigner sur le système racinaire des arbres avant de les planter près d’une maison, et je vous présenterais 10 magnifiques arbres sans racines envahissantes.

Les arbres sans racines envahissantes : une solution idéale

Les arbres à faible enracinement sont une excellente option pour les propriétaires soucieux de préserver leur maison et leurs infrastructures tout en bénéficiant d’un bel espace vert. Ces arbres ont un système racinaire moins développé et moins agressif que d’autres espèces, ce qui réduit considérablement les risques de dommages aux fondations ou aux autres structures proches. De plus, ces arbres sont généralement plus faciles à entretenir, ce qui les rend attrayants pour les jardiniers amateurs et professionnels. Voici ma sélection de 10 arbres sans racines envahissantes, idéaux à planter près d’une maison (attention toutefois à toujours respecter une distance minimale, même avec de faibles racines). En commençant par mon préféré !

1) L’érable japonais (Acer palmatum)

Parmi les arbres à faible enracinement, on trouve l’érable japonais (Acer palmatum), très prisé pour son feuillage coloré et sa silhouette élégante. Ce petit arbre est idéal pour planter près des bâtiments car ses racines ne causent généralement pas de problèmes aux structures environnantes : elles restent globalement en surface, davantage en largeur qu’en profondeur. Autre atout : l’érable est un arbre qui capte une grande quantité de CO2. Je peux en témoigner : l’érable de mon jardin, proche de ma terrasse (2 mètres) et haut de près de 3 mètres, n’a jamais provoqué le moindre dommage.

  • Profondeur des racines : superficielles (30-60 cm)
  • Distance de plantation recommandée : 3-5 mètres
  • Caractéristiques : feuillage coloré, capte beaucoup de CO2.
Un érable japonais

2) Le magnolia étoilé (Magnolia stellata)

Le magnolia étoilé (Magnolia stellata) est un magnifique arbre, apprécié pour ses fleurs blanches et parfumées. Cet arbre a la caractéristique d’avoir des racines superficielles, c’est à dire qu’elles sont très étalées dans la couche supérieure du sol, mais ne rentrent pas en profondeur.

  • Profondeur des racines : Superficielles (30-60 cm)
  • Distance de plantation recommandée : 3-4 mètres
  • Caractéristiques : fleurs blanches parfumées.
Un magnolia étoilé

3) Le prunier

Le prunier est un bel arbre qui vous apportera des fruits délicieux. Son système racinaire étant aussi en surface, il n’a pas besoin d’une terre profonde et ne va pas provoquer de dommages à des installations enterrées. Idéal si des canalisations ne passent pas loin !

Par ailleurs, un prunier en période de fructification va attirer les écureuils dans le jardin, ces derniers étant omnivores et appréciant ces fruits.

  • Profondeur des racines : Superficielles (50-75 cm)
  • Distance de plantation recommandée : 3-5 mètres
  • Caractéristiques : Fruits délicieux, attire la faune.
Un prunier

4) Le lilas indien

Le lilas indien (ou arbre de jupiter) est connu pour sa floraison spectaculaire, en arborant de magnifiques couleurs qui changent au fil des saisons. Ses racines principales étant peu profondes, il s’étale très densément en largeur. Il ne risque donc pas de provoquer de dommages.

  • Profondeur des racines : superficielles (30-60 cm)
  • Distance de plantation recommandée : 3-4 mètres
  • Caractéristiques : floraison spectaculaire.
Un lilas indien

5) L’arbre de Judée (Cercis siliquastrum)

L’arbre de judée (ou cercis siliquastrum) est un arbre ornemental assez spectaculaire et fait également partie des arbres sans racines envahissantes. Non seulement ses racines ne sont pas agressives, mais celles-ci enrichissent le sol en azote ! D’ailleurs, cet arbre se plaira très bien dans un sol dont le pH est calcaire.

  • Profondeur des racines : superficielles à moyennes (60-100 cm)
  • Distance de plantation recommandée : 4-5 mètres
  • Caractéristiques : arbre ornemental spectaculaire.
Un arbre de judée

6) Le Cornouiller à fleurs Américain (Cornus florida)

Le cornouiller à fleurs américain, ou Cornus florida, est réputé pour son système racinaire peu envahissant. Cette caractéristique le rend approprié pour la plantation près des maisons, des trottoirs et d’autres structures sans craindre d’endommager les fondations ou les infrastructures souterraines.

Si votre souhait est de ramener la biodiversité au jardin, alors le Cornouiller à fleurs est idéal. Cet arbre est apprécié pour sa belle floraison au printemps, qui produit de nombreuses fleurs très attractives pour les pollinisateurs grâce à leur abondante production de nectar et de pollen : les abeilles et même les guêpes vont polliniser pendant toute la floraison. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un arbre allergisant, il est donc sans risque pour les personnes allergiques.

  • Profondeur des racines : superficielles (30-60 cm)
  • Distance de plantation recommandée : 3-4 mètres
  • Caractéristiques : fleurs attractives pour les pollinisateurs.
Cornouiller à fleurs américain

7) L’Amélanchier canadensis

L’Amélanchier canadensis, également connu sous le nom de l’amélanchier du Canada ou de juneberry, est généralement reconnu pour avoir un système racinaire peu envahissant. C’est un choix populaire pour les jardins résidentiels et les paysages urbains car ses racines restent compactes, et ne posent pas de menace sérieuse aux fondations des maisons ou aux infrastructures souterraines comme les canalisations.

  • Profondeur des racines : Superficielles (30-60 cm)
  • Distance de plantation recommandée : 3-4 mètres
  • Caractéristiques : racines compactes, sans risque pour les fondations.
Un Amelanchier canadensis

8) Le bananier d’extérieur rustique (Musa basjoo)

Les bananiers d’extérieur rustiques, tels que le Musa basjoo, qui est souvent mentionné pour sa capacité à survivre dans des climats plus froids, ont généralement un système racinaire qui est considéré comme modérément puissant. En effet, bien que ses racines soient étendues horizontalement, elles restent superficielles et ne sont généralement pas un risque majeur pour les structures bâties. Pour un Musa basjoo, gardez tout de même une distance de 4 à 6 mètres entre tous bâtiments.

  • Profondeur des racines : superficielles (30-50 cm)
  • Distance de plantation recommandée : 4-6 mètres
  • Caractéristiques : feuilles immenses.
Un bananier d'ombre

9) L’arbre à orchidées (Bauhinia)

L’arbre à orchidées, ou Bauhinia, est connu pour ses belles fleurs en forme d’orchidée et est souvent utilisé en aménagement paysager dans les climats plus chauds. Ses racines sont adaptées pour les espaces où les systèmes racinaires invasifs poseraient un problème.

  • Profondeur des racines : superficielles (30-50 cm)
  • Distance de plantation recommandée : 3-4 mètres
  • Caractéristiques : fleurs en forme d’orchidée.
Un arbre à orchidées

10) Le cerisier du Japon (Prunus serrulata Amanogawa)

Le cerisier du Japon, particulièrement la variété Prunus serrulata ‘Amanogawa’, est un cerisier ornemental populaire connu pour sa forme colonnaire étroite et ses belles fleurs printanières. Ce cerisier à port colonnaire est une excellente option pour les petits espaces, ses racines étant moins susceptibles de causer des dommages.

  • Profondeur des racines : superficielles (30-60 cm)
  • Distance de plantation recommandée : 3-5 mètres
  • Caractéristiques : forme colonnaire, fleurs printanières.
Un cerisier japonais Prunus Serrulata Amanogawa

L’importance de choisir le bon arbre et de se renseigner sur son système racinaire

Le choix de l’arbre adéquat a un impact direct sur la beauté de votre environnement tout en minimisant les risques de dommages aux structures avoisinantes. Les racines des arbres peuvent causer de gros dégâts, tels que la fissuration des fondations ou des murs, l’obstruction des conduits d’eau et même la perturbation du système de drainage. Les racines les plus agressives peuvent soulever des terrasses ou des portails en fer forgé : je peux en témoigner, deux immenses thuyas devant ma maison avaient finis par décaler de 15 cm mes portes en fer forgé ! Il est donc primordial de sélectionner un arbre compatible avec votre espace et vos besoins spécifiques.

Outre leur aspect esthétique, les arbres à faible enracinement offrent également des avantages pratiques, tels que la création d’ombre, l’amélioration de la température ambiante, et sont également des réservoirs naturels de carbone. En effet, un arbre bien placé peut contribuer à réduire la chaleur dans votre espace extérieur, rendant ainsi votre jardin plus agréable et confortable en été. Si vous souhaitez offrir un arbre à un proche sans prendre de risque, ce type d’arbre est idéal est pourra être planté à peu près partout.

Quelques conseils pour planter vos arbres, mêmes avec des petites racines

Entretenez le régulièrement !

La taille régulière des arbres à faible enracinement permet de limiter la croissance excessive de leurs racines et d’éviter les problèmes potentiels liés aux dommages causés aux structures avoisinantes. Il est important d’élaguer les arbres de 30 ans et plus. Il est également recommandé de surveiller régulièrement l’état des racines et du tronc afin de détecter tout signe de maladie ou d’infection pouvant affecter la santé de l’arbre.

Respectez une distance minimale

Lorsque vous plantez un arbre près d’un bâtiment, il est essentiel de respecter une distance minimale recommandée pour éviter les dommages aux fondations. Cette distance varie selon l’espèce d’arbre et la nature du sol, mais en général, il est conseillé de planter un arbre à au moins 3 mètres d’un bâtiment.

Chaque situation étant unique, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour obtenir des conseils spécifiques à votre terrain et aux espèces d’arbres que vous souhaitez planter.

Les arbres à faible enracinement constituent donc une solution intéressante pour profiter pleinement de votre jardin tout en préservant les structures avoisinantes. En prenant certaines précautions lors de la plantation et en assurant un entretien adéquat, vous pouvez créer un environnement verdoyant et accueillant sans craindre les dommages causés par les racines des arbres.

Alexandre Chauvel