Quels sont les pays les plus végétariens et végans au monde ?

Le nombre de personnes adoptant un régime végétarien a augmenté ces dernières années, principalement en raison de préoccupations environnementales, éthiques et de santé. Selon la plus récente étude menée en 2022, près de 11% de la population mondiale ne mange pas de viande : 6,4% seraient végétariens, et 4 % végans. Cette croissance témoigne de la prise de conscience croissante des conséquences environnementales et sanitaires liées à la consommation de viande. Mais les disparités selon les pays, les cultures et les niveaux de vie sont très importantes. A ce titre, intéressons nous aux pays les plus végétariens au monde, et examinons les facteurs qui influencent cette tendance.

Pourcentage de végétariens et végétaliens par pays : tableau des 10 pays les moins consommateurs de viande

Cet exercice n’est pas évident car il n’existe aucune étude sérieuse qui regroupe les données des pays du monde entier sur le nombre de végétariens et de végans. Après de nombreuses recherches et lectures, j’ai compilé dans un tableau les résultats de différentes études menées dans chaque pays, et établi un classement des pays les plus végétarien ou végétaliens. Je vous fournis également le liens des différentes études si vous souhaitez regarder plus en détail ces chiffres.

PaysNombre d’habitants% de végétariens% de végans
Inde1,408 milliard (2021)39%> 0,1%
Mexique126,7 millions (2021)20%4%
Brésil214,3 millions (2021)14%NC
Israël9,364 millions (2021)13%5%
Taïwan23,57 millions (2020)13%NC
Royaume-Uni67,33 millions (2021)5,8%4,7%
Allemagne83,2 millions (2021)10%2%
Italie59,11 millions (2021)6%2%
Suisse8,703 millions (2021)5%0,6%
Chine1,412 milliard (2021)4%1%
France67,75 millions (2021)2,2%0,3%
Pourcentage de la population végétariens et végans dans les 10 pays qui mangent le moins de viande au monde, chiffres de 2022 et de 2020 pour la France.

Sources des données utilisées à travers les différentes études et sondages par pays :

Sans surprise, c’est bien l’Inde qui est le pays le plus végétarien au monde. Non seulement elle détient le record en pourcentage de population qui ne mange pas de viande : près de 39%. Proportionnel à sa population, c’est colossal. D’après les derniers chiffres de 2022, près de 563 millions de personnes ne mangeraient pas de viande en Inde, ce qui représenterait près de deux tiers de la population européenne ! (746,4 millions en 2018).

En comparaison, la France fait pâle figure : seulement 2,5% de la population ne mangerait pas de viande, selon les derniers chiffres de 2020.

L’Inde est le pays le plus végétarien au monde

Le constat est clair, l’Inde est le pays le plus végétarien au monde. Mais pour quelles raisons ? Ce choix alimentaire est en grande partie dû à des raisons culturelles et religieuses. Le végétarisme est profondément ancré dans les traditions hindoues, jaïnes et bouddhistes, où l’ahimsa (la non-violence) est un pilier central. En Inde, la vache est sacrée et n’est pas consommée. La majorité des Indiens pratiquent l’une de ces religions, ce qui explique en partie la prévalence du végétarisme dans ce pays.

Le végétarisme en Inde a également des implications positives sur l’environnement et la santé publique. La production de viande est une source majeure d’émissions de gaz à effet de serre, de déforestation et de pollution de l’eau. En choisissant un régime végétarien, et avec le deuxième pays le plus peuplé au monde, l’Inde est l’un des pays avec l’empreinte carbone par habitant la plus basse. Bien sûr, l’alimentation ne fait pas tout dans ce bilan carbone et d’autres facteurs entrent en jeu, comme le niveau de vie.

Autres pays notables et leurs initiatives

D’autres pays ont adopté le végétarisme, bien que dans une moindre mesure que l’Inde. Par exemple, le Royaume-Uni connaît une dizaine d’année une augmentation rapide du nombre de personnes se tournant vers un mode de vie sans viande. Le gouvernement britannique a mis en place diverses initiatives pour encourager cette transition, telles que la promotion de repas sans viande dans les écoles publiques. On voit que ce genre d’initiatives gouvernementales peuvent influencer les régimes alimentaires de la population à long terme.

De même, en Israël, près de 13% de la population suit un régime végétarien ou végétalien. Israël détient d’ailleurs le record du monde du nombre de végan : 5% de la population Israélienne serait végane, un chiffre inégalé dans le monde. Dans la capitale, à Tel-Aviv, il existe près de 300 restaurants végans. Le gouvernement israélien soutient cette tendance en finançant des campagnes de sensibilisation et en promouvant des alternatives à base de plantes dans les institutions publiques.

Étalages de fruits et légumes pour un régime végétarien
Les raisons poussant au végétarismes sont multi-factorielles et sont uniques à chaque pays : culturelles, religieuses, historiques, économiques, écologiques, bien-être…

Facteurs influençant le végétarisme à l’échelle mondiale

Plusieurs facteurs influencent la popularité du végétarisme dans le monde. Dans les pays occidentaux et très industrialisés, ce sont les préoccupations environnementales, telles que le changement climatique et la déforestation, la destruction des puits de carbone naturels, qui sont des moteurs clés de cette tendance. De plus, un nombre croissant de personnes sont sensibles aux questions éthiques liées au traitement des animaux dans l’industrie agroalimentaire.

Dans d’autres pays, comme l’Inde ou Israël, ce sont davantage de questions religieuses, d’éthique ou culturelles qui entrent en jeu. Dans d’autres, ce sont davantage des questions liées au bien-être animal. Le Mexique et le Brésil en sont un bon exemple.

Enfin, les avantages pour la santé d’un régime à base de plantes sont de plus en plus reconnus et appréciés dans certaines régions du monde, notamment dans les pays nordiques.

Perspective future : tendances et prévisions sur le végétarisme dans le monde

La popularité du végétarisme devrait continuer à augmenter dans les années à venir. La prise de conscience des problèmes environnementaux, éthiques et sanitaires liés à la consommation de viande contribuera probablement à cette croissance. De plus, l’amélioration des alternatives végétariennes et végétaliennes disponibles sur le marché facilitera la transition vers un mode de vie sans viande pour un nombre croissant d’individus.

L’Inde est actuellement considérée comme le pays le plus végétarien au monde en raison de ses traditions culturelles et religieuses profondément ancrées ainsi que de son engagement envers la durabilité environnementale et la santé publique. Cependant, d’autres nations sont également en train d’adopter le végétarisme à un rythme croissant. À mesure que les préoccupations environnementales et éthiques continuent de façonner les choix alimentaires mondiaux, il est probable que le végétarisme gagnera encore en popularité dans les années à venir.

Alexandre Chauvel