Une chauve-souris rentre dans ma maison : que faire ?

Imaginez un moment que vous êtes chez vous, dans le calme de la nuit, lorsque soudain, vous apercevez une chauve-souris voler à l’intérieur de votre maison. Cette situation peut être surprenante et susciter de nombreuses questions. Pas de panique ! Mais que faut-il faire dans le cas où une chauve-souris rentre dans ma maison ? Tout dépend du moment où vous la trouvez : la nuit tombée, il vous suffira d’ouvrir la fenêtre et de fermer la porte pour qu’elle s’échappe. Si vous la trouvez en journée, ne la jetez pas dehors : elle sera à la merci des prédateurs. Les chauves-souris sont des animaux qui vivent la nuit. Dans certains cas, il faudra faire appel à une association, les chauves-souris étant des animaux protégés. Je vous dis tout sur la meilleure façon d’agir selon les cas !

Comprendre nos amies les chauves-souris

Les chauves-souris sont des animaux fascinants qui jouent un rôle essentiel dans notre environnement. Avant d’aborder la question de leur présence dans nos maisons, il est utile de mieux connaître ces créatures nocturnes.

Les chauves-souris sont les seuls mammifères capables de voler grâce à leurs ailes constituées de peau tendue entre leurs membres antérieurs et postérieurs. Elles appartiennent à l’ordre des Chiroptères et on en compte plus de 1 300 espèces différentes dans le monde. En France, les espèces les plus communes sont la pipistrelle et la sérotine commune.

Ces animaux ont un mode de vie nocturne et se nourrissent principalement d’insectes, contribuant ainsi à réguler les populations nuisibles. Ils participent également à la pollinisation et à la dissémination des graines, favorisant ainsi la diversité végétale. C’est pourquoi il est recommandé de fabriquer un hôtel à insectes pour attirer les chauves-souris au jardin !

Pourquoi une chauve-souris atterrit-elle chez vous ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles une chauve-souris peut choisir de pénétrer dans une maison. Tout d’abord, elle peut y chercher un abri pour se reposer durant la journée ou pour échapper à des prédateurs. Les chauves-souris peuvent également s’y installer temporairement pour mettre bas, formant ce qu’on appelle une maternité de chauves-souris, le plus souvent dans les greniers, dans les combles ou sous les toits.

En outre, il est possible que la chauve-souris ait été attirée par la présence d’insectes à l’intérieur de la maison. Dans tous les cas, elles ne sont pas là pour nuire et il est essentiel de respecter ces animaux protégés par la loi.

Comment réagir si une chauve-souris rentre chez vous ?

Lorsque vous constatez la présence d’une chauve-souris chez vous, il faut différencier deux situations : la nuit, où il est possible de la laisser partir immédiatement, et la journée, où elle risque d’être désorientée et à la merci des prédateurs, notamment des chats.

  • Si la chauve-souris est entrée pendant la nuit, c’est très simple : fermez la porte de la pièce pour la contenir dans cet endroit. Éteignez la lumière et ouvrez la fenêtre. Elle repartira toute seule dehors : la chauve-souris vit la nuit, et elle y chasse une grande quantité d’insectes.
  • Si la chauve-souris est entrée pendant le jour, ne la relâchez pas de suite. Il faudra attendre la nuit tombée. Pour se faire, il faudra la placer dans une boite fermée (avec quelques trous pour qu’elle puisse respirer), et la laisser sortir dès la nuit tombée. Attention toutefois : si vous manipulez un animal sauvage, et qui plus est une chauve-souris, il faut impérativement se munir de gants épais pour éviter tout risque de morsure.

Les choses peuvent toutefois se compliquer si la chauve-souris est un bébé, ou une maternité de chauves-souris.

Si c’est un bébé chauve-souris

Avant de relâcher la chauve-souris, assurez-vous qu’il ne s’agisse pas d’un bébé ! Il pourrait en mourir, n’étant pas encore en mesure de se débrouiller par lui-même. Pour reconnaitre un bébé chauve-souris, c’est simple : si celle-ci est rose, sans poils ou avec des poils très courts et qu’il ne peut pas voler, c’est un petit. C’est aussi sans doute le signe que vous accueillez chez vous une maternité de chauves-souris, probablement sans le savoir !

La bonne chose à faire dans ce cas là est de placer le petit en sécurité dans une boite en carton fermée, avec des trous pour le laisser respirer. A la nuit tombée, placez la boite à l’endroit où vous avez trouvé le bébé. Ouvrez la boite, ouvrez la fenêtre et fermez la porte de la pièce. Sa mère viendra le chercher !

Bébé chauve-souris
Un bébé chauve-souris est facilement reconnaissable : elle est minuscule (elle tient sur un doigt sur cette image), elle est rose dans elle vient de naître, elle a peu ou pas de poils, et est surtout incapable de voler. Dans ce cas, attendez que sa mère vienne la chercher.

Identifier une maternité de chauves-souris

Si vous trouvez une chauve-souris dans votre maison, il est primordial de vérifier si celle-ci n’est pas en train de mettre bas ou de s’occuper de ses petits. En effet, déranger une mère avec son bébé pourrait avoir des conséquences néfastes pour les deux individus.

Pour reconnaître une maternité, observez attentivement la chauve-souris : si elle semble plus grosse que la normale ou si vous entendez des cris aigus provenant d’un endroit proche, il est probable qu’il s’agisse d’une femelle avec son petit.

Généralement, les maternités de chauves-souris s’installent dans les combles inhabitées d’une maison. La plupart du temps, vous n’avez rien à faire, si les chauves-souris ne sont pas source de nuisance et si vous n’avez pas le projet immédiat de rendre cet espace sous les toits habitables. Dans ce cas, contactez une association locale spécialisée dans la protection des chiroptères qui saura vous conseiller sur les mesures à prendre, et qui vous aidera à déplacer les chauves-souris en toute sécurité vers un nouvel abri.

Vivre en harmonie avec les chauves-souris

Il est fondamental de respecter ces animaux utiles et protégés, dont la présence témoigne souvent d’un environnement sain. En adoptant quelques mesures simples et en faisant preuve de compréhension, nous pouvons cohabiter en toute harmonie avec nos amis ailés. Outre les conseils cités ci-dessus, adoptez toujours ces gestes de bon sens :

  1. Gardez votre calme et évitez de toucher l’animal avec vos mains nues, pour prévenir tout risque de morsure ou de transmission de maladies (bien que rare en France, la rage peut être transmise par certaines espèces de chauves-souris).
  2. Fermez les portes des autres pièces pour limiter les déplacements de la chauve-souris et faciliter sa sortie.
  3. Ouvrez grand les fenêtres pour permettre à l’animal de s’échapper de lui-même.
  4. Si nécessaire, vous pouvez utiliser un gant épais ou une serviette pour saisir délicatement la chauve-souris et la relâcher à l’extérieur.

En collaborant avec des associations locales et en sensibilisant notre entourage, nous contribuons à la préservation des chauves-souris et de leur habitat naturel. N’oublions pas que ces animaux sont d’une grande importance pour l’équilibre de notre écosystème et méritent toute notre attention et notre respect.

Alexandre Chauvel